Real Madrid : En 18 mois, Carlo Ancelotti est déjà devenu un homme de records à Madrid

Vainqueur sans surprise de la Coupe du monde des clubs, le Real Madrid a gagné le seul titre qui lui manquait grâce à Carlo Ancelotti. Le tacticien italien a déjà réussi une année unique en remportant quatre trophées en 2014, exploit jamais fait par le club madrilène. Ce n’est pas l’unique performance réalisée par l’ancien milieu relayeur italien en Espagne.

Jamais Florentino Perez n’avait aussi bien dormi depuis le début de son mandat en tant que président du Real Madrid. Même du temps des Galactiques, son équipe ne remportait pas autant de titres, et ses entraîneurs étaient – souvent – contestables et – généralement – contestés. Cette fois-ci, les titres sont présents en masse, et le coach Carlo Ancelotti a une part primordiale dans le remplissage de l’armoire à trophées.

Arrivé dans la capitale espagnole en 2013, Carlo Ancelotti sortait d’une expérience mal terminée avec le Paris Saint-Germain malgré un titre de champion, et trouvait en guise d’effectif un vestiaire réduit en lambeaux par son prédécesseur José Mourinho. 18 mois plus tard ? Le Real Madrid a remporté la 10e Ligue des champions tant attendue, la première Coupe du monde des Clubs de son histoire, et autre première, la Maison blanche a remporté quatre trophées en une année civile, avec le dernier acquis le week-end dernier à Marrakech.

Ancelotti plus fort que Guardiola ?

L’année de Carlo Ancelotti –où seuls le championnat et la SuperCoupe d’Espagne lui ont échappé, laissés à la surprise générale au voisin de l’Atlético – pourrait être comparable à ce qui avait été fait par Pep Guardiola avec le FC Barcelone en 2009. Si le Catalan a réussi la saison parfaite avec six titres sur six possibles, Ancelotti est, dans les stats, au-dessus de l’actuel entraîneur duBayern Munich.

En chiffres, Ancelotti, c’est 70 victoires en 88 matches, dont 22 consécutives toutes compétitions confondues. Un autre record historique serait d’aller chercher la série de 24 victoires consécutives de l’équipe brésilienne de Coritiba, réussie en 2011. Les 51 victoires décrochées et les 178 buts marqués en 2014 sont deux autres records à mettre dans le panier à records du Coach Carlo.

Lire l’article : le Real affole les stats… mais est encore loin des records

Avec une moyenne de 2.19 buts par match depuis l’arrivée du triple vainqueur de la Ligue des champions, on n’imagine pas la série s’arrêter à uniquement 22 victoires. Ancelotti, en conférence de presse après la victoire dans la Coupe du Monde des clubs, voit lui plus loin. « Bien terminer cette année doit nous mettre en confiance pour l’année prochaine.’’

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s