Coupe du monde des clubs 2014 : Le Real Madrid écrase Cruz Azul (4-0) et se hisse en finale

Le Real Madrid a facilement battu les Mexicains de Cruz Azul (4-0) à Marrakech et s’est hissé en finale de la Coupe du monde des clubs, mardi. Les buts madrilènes ont été inscrits par Ramos (15e), Benzema (36e), Bale (50e) et Isco (72e). En finale, les Merengue seront opposés à San Lorenzo ou Auckland samedi.

Il n’existait pas de raison objective de voir la série de vingt victoires consécutives du Real s’arrêter à Marrakech ce mardi en demi-finale de la Coupe du monde des clubs. Mais non seulement les Espagnols se sont qualifiés pour la finale, où ils affronteront samedi le vainqueur de San Lorenzo-Auckland, mais ils y ont mis les formes. Le Real a écrasé les Mexicains de Cruz Azul (4-0) grâce à Ramos (15e), Benzema (36e), Bale (50e) et Isco (72e).  La seule et unique surprise du soir vient du mutisme de Ronaldo qui a tout de même offert deux passes décisives.

Le score fleuve témoigne de la différence de niveau, comme très souvent dans ce genre de compétition. Largement supérieur techniquement, le Real s’est baladé emmené par un trio Ronaldo-Benzema-Bale inspiré. Si c’est Ramos qui a ouvert le score après un coup franc de Kroos, Benzema, servi par Carvajal, et Bale, sur un centre parfait de Ronaldo, ont rapidement scellé le score et permis à Madrid de se mettre rapidement à l’abri.

Casillas impeccable

Car tout ne fut pas parfait côté merengue et la défense ne s’est pas montrée aussi souveraine que l’armada offensive madrilène. Derrière, Madrid l’a joué en dilettante. A l’image de Marcelo mangé par Rojas (29e) ou de Ramos obligé de concéder un penalty sur Pavone (39e). A deux reprises, Iker Casillas a sauvé les meubles. En seconde période, en revanche, il n’y a pas eu photo.

Le Real a mis plus de l’application et de sérieux après la pause et les Mexicains n’ont plus vu la balle hormis sur une frappe de Barrera qui a heurté le poteau droit de Casillas. Pour le reste, le Real a broyé Cruz Azul en confisquant la balle. Isco, excellent ce mardi, a parachevé le succès merengue sur un centre de Ronaldo (72e). Khedira, qui a touché le poteau à son tour (88e), ou Jesé(90+2e) auraient pu donner encore plus d’ampleur au score. Non, décidément, l’écart était trop grand, la marche beaucoup trop haute pour Cruz Azul.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s