La voiture la plus chere au monde

image

38.115.000 dollars, soit 28.469.524 euros ! Voici la voiture la plus chère au Monde ! Jamais une voiture n’aura obtenu d’enchère aussi élevée. Et la star, c’est cette Ferrari 250 GTO de 1962, numéro de châssis 3851 GT
Le précédent record (24,5 millions d’euros), une Mercedes W196 de 1954 de Formule 1 ayant été pilotée par Juan-Manuel Fangio, est donc pulvérisé… Revenons à notre Ferrari. Une voiture exceptionnelle, à l’historique limpide et ayant couru entre les mains de Jo Schlesser et Henri Oreiller. En 1965, un riche industriel italien, Fabrizio Violati, s’en porta acquéreur. Il la garda jusqu’à son décès, où elle fût ensuite transférée dans le musée « Maranello Rosso », dans la République de Saint-Marin.
Un décès à son actif
Le palmarès en compétition de cette 250 GTO est éloquent, avec notamment une deuxième place au Tour de France en 1962 (Schlesser/Oreiller), quelques jours à peine après sa sortie d’usine. Hélas, en octobre de la même année, Henri Oreiller, héro de la résistance française durant la seconde guerre mondiale, athlète accompli (notamment en ski) et pilote émérite, se tua à son volant sur l’autodrome de Linas-Monthléry.
Reconstruite à l’usine de Maranello, elle fût ensuite vendue à Paolo Colombo qui disputa à son volant d’innombrables courses de côte, avec quelques très beaux succès à la clé. Plus tard, aux mains de Fabrizio Violati, elle continua sa carrière sportive dans diverses épreuves historiques.
Une pièce rarissime
Une 250 GTO, c’est un mythe. Le Graal absolu pour tous les aficionados de la marque. Ses succès en compétition, sa ligne époustouflante, son blason prestigieux, sa mécanique enivrante et sa fantastique endurance en font une machine légendaire.
Et pour forger le mythe, rajoutons que 39 exemplaires furent construits, dont 35 sous cette silhouette. De ces dernières, on ne compte que 31 survivantes, dont 28 seulement avec le célèbre V12 de 3 litres, les autres étant équipées d’un moteur réalésé à 4 litres. Cet exemplaire-ci, 3851 GT est la 17ème 250 GTO à moteur 3 litres. A voiture exceptionnelle, prix exceptionnel…
Voilà qui confirme en tous cas la nette tendance à la hausse de la cote des véhicules anciens, surtout pour tout ce qui touche à « l’or rouge ». On devrait donc assister, dans les mois à venir, à une recrudescence de Ferrari exceptionnelles proposées à la vente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s