Monaco fait pire que le PSG

image

L’AS Monaco s’est inclinée à domicile contre Lorient (1-2), dimanche en clôture de la 1ère journée de Ligue 1. Radamel Falcao avait d’abord égalisé sur penalty dans le dernier quart d’heure, mais le jeune Valentin Lavigne a marqué dans les ultimes minutes.

Ce début de Ligue 1 est sens dessus-dessous. C’est bien Caen qui conserve le statut de leader après la première journée, Monaco n’ayant pas réussi à imposer sa loi face à Lorient. Bien au contraire, puisque le club de la Principauté s’est incliné à domicile contre les Merlus (1-2) ! Radamel Falcao, remplaçant, est entré en jeu et a égalisé à 1-1 sur un penalty imaginaire, preuve que ce n’était pas la soirée des Monégasques. Ceux-ci n’ont pas forcément livré un match affreux, mais ce n’était pas la panacée non plus. Surtout, Benjamin Lecomte a été énorme dans le but breton.

« On s’est bien battus, on a tout donné avec nos armes, savoure le gardien sur Canal+. L’entrée de Falcao a compliqué la tâche, mais on a réussi à marquer ces deux buts en contre. Cette victoire, c’était un beau challenge. Quand je repense au gardien rémois Johny Placide, il a fait un super match contre le PSG et commet une faute de main… C’est resté dans un coin de ma tête. Contre une grosse équipe, ça peut se jouer sur des détails. » Contrairement au PSG, Monaco n’est pas revenu. Mais les joueurs de Leonardo Jardim – qui encaisse donc une douloureuse première – ont eu moins de temps.

Lavigne: « Je n’ai pas trop cogité »
Après l’ouverture du score d’Aboubakar sur penalty en tout début de match (9e), Lecomte s’est opposé notamment à Berbatov (26e), Ferreira Carrasco deux fois (54e, 55e) ou encore Berbatov (71e)… Falcao a donc réussi à égaliser sur un penalty plus que sévère (1-1, 78e) mais alors que Ricardo Carvalho, expulsé à la 68e minute, manquait à l’appel, les défenseurs monégasques ont totalement oublié de s’aligner en fin de match. Valentin Lavigne, 20 ans, n’en demandait pas tant et s’en est allé crucifier Subasic (1-2, 87e): « Je n’ai pas trop cogité, je me suis dit qu’il fallait que je la mette. On savait qu’on aurait de beaux coups à jouer, c’est comme ça que je marque. »

« On s’est fait surprendre dès l’entame, regrette Geoffrey Kondogbia. On a réagi et égalisé, mais on se fait malheureusement contrer sur une petite erreur… C’est le début, on va tout faire pour gagner la semaine prochaine. On a parfois laissé trop d’espace, surtout entre le milieu et les attaquants. » Pour Sylvain Ripoll, successeur de l’historique Christian Gourcuff, ce n’est que du bonheur: « On savait que ce serait difficile, notre première période a été cohérente et la deuxième m’a moins plu. Mais on a fait avec les moyens du moment, on n’a pas les mêmes degrés de préparation. J’aurais souhaité qu’on garde plus de ballons. On savait qu’on pouvait poser des problèmes avec Aboubakar. » Et exigeant, avec ça.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s