Le gouvernement chinois dément l’interdiction d’achat de produits Apple pour ses employés

Pour des raisons de sécurité, dix produits Apple ne figurent plus parmi les fournitures pouvant être achetées avec de l’argent public chinois, affirmait mercredi 6 août l’agence de presse économique Bloomberg. Jeudi 7 août, la Chine et la marque à la pomme ont démenti l’information.
Le site américain Fortune, qui analyse les raisons de cette confusion, explique que la Chine a placé à plusieurs reprises les produits Apple sur des listes de surveillance pour des questions de sécurité des données. C’est l’une de ces listes, publiée il y a quatre mois, qui a été analysée comme une interdiction par Bloomberg, avant d’être largement reprise par de nombreux titres de presse, y compris LeMonde.fr.

L’enjeu est de taille car la Chine constitue le premier marché en ce qui concerne les produits électroniques.

[Mise à jour : Une première version de cet article contenait des informations erronées. Cette nouvelle version corrigée a été publiée jeudi 7 août.]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s